Qui est Judith Richer

 

PHOTOS

VIDEOS

Instagram

Facebook

Judith a grandi dans une famille où la musique était omniprésente. Le chant est entré dans sa vie pratiquement en même temps que la parole, c’est à l’adolescence qu’elle a commencé à travailler sérieusement sa voix avec une professeur privé, Melanie Demers. C’est en suivant des cours de chant, en pratiquant le théâtre, en jouant de la trompette, et en tenant le premier rôle féminin dans une comédie musicale que Judith a découvert que la musique ne serait pas seulement un loisir.

En 2003, elle a donc entrepris un D.E.C. en chant classique au Cégep de Sainte-Foy, au cours duquel elle a été formée par la soprano Linda Dumont. Avant même d’avoir obtenu son diplôme, elle a commencé à enseigner le chant populaire, et n’a cessé de le faire depuis. C’est également au cours de cette période qu’elle a découvert le jazz qu’elle a d’ailleurs étudié auprès de Julie Cimon-Racine.

Après avoir découvert son style de prédilection, elle a entamé un baccalauréat en interprétation jazz à l’Université Laval avec Claude Vallières (La Bande Magnétik) comme professeur . Sous la direction de Jean-François Lambert, elle a développé son amour du jazz vocal d’ensemble qu’elle transmet désormais à ses élèves chaque semaine.

En 2008, elle s’est jointe à l’école de musique Troubadour à Charlesbourg, où elle a travaillé à temps plein et développé son intérêt pour l’enseignement. Elle s’est impliquée dans plusieurs projets et a soutenu la direction à instaurer de nouvelles méthodes d’enseignement et de nouveaux cours.

Malgré sa passion grandissante pour l’enseignement, elle a eu soif de nouveauté et choisi de s’installer dans la Métropole afin de relever de nouveaux défis. Elle a poursuivi sa formation à l’Université de Montréal, où elle a fait la connaissance de plusieurs musiciens et a défini son style auprès de Vincent Morel (Bémol 9).

À l’automne 2009, Judith est devenue l’une des responsables d’ateliers au S.A.E. qui est le Service d’Activité aux Étudiants de l’Université de Montréal et où elle a enseigné le chant jazz en privé et a dirigé plusieurs groupes vocaux de style jazz et populaire.

Judith a été membre du Club Vocal et du choeur du Festival Loto-Québec de Laval, qui ont performés sous la direction de Gregory Charles. Elle est membre fondatrice des groupes a cappella JukeVox et Les fées de Noël et continu de chanter du jazz à l’occasion en duo ou en quartet.

En 2012,  Judith revisite en jazz des chansons populaires qu’elle écoutait étant plus jeune avec son premier EP « Filigrane », afin de jumeler deux styles qu’elle affectionne particulièrement. Sa voix ronde et sincère vous transportera à travers cinq pièces tirées des années ’50 à ’90. Une pièce par décennie; une nouvelle perspective pour chaque pièce.

Judith a eu l’occasion à plusieurs reprises d’être choriste et chef de choeur entre autres pour les émissions  Pénélope McQuade et En direct de l’univers et les galas d’humour du Festival du Grand Rire de Québec et du Festival Juste pour rire.

Maintenant en 2015, Judith a choisi de partager son amour de la musique avec le plus de gens possible à travers le projet PLEIN LES OREILLES qui a pour mandat de promouvoir l’art vocal et tous les bienfaits que sa pratique peut apporter à la vie de tous. Ce projet est à surveiller et il sera possible d’y suivre toute la carrière de Judith.

2 réponses

  1. Guy Labrecque dit :

    Bonjour Judith!
    PVI, je viens d’acheter 2 billets pour le concert intime du 20 mai, mais votre site web me confirme le concert du 30 avril
    À+
    Guy

    • Judith Richer Judith Richer dit :

      Bonjour M. Labrecque, de mon côté j’ai bien reçu votre paiement pour le concert de JukeVox le 20 mai. Il semble y avoir une erreur dans le courriel de confirmation, je tâcherai de solutionner le tout! Merci et au plaisir de vous rencontrer le 20 mai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *